Un terrain dans le nord finistère pour notre maison passive

Après avoir goûté quelques années aux chaleurs d’Aquitaine, nous avons souhaité retourner à nos sources, histoire de voir si le climat est vraiment si différent… Depuis Août 2012, le temps est pourri  sur toute la façade atlantique. Mais il est difficile de se convaincre qu’il n’y a pas que notre péninsule qui soit touchée (pourtant c’est vrai, il n’y a pas que nous, hein?).

La maison actuelle est vieille, froide, humide, moche et peu pratique. En hiver, il n’était pas rare d’avoir un réveil à moins de 15°, malgré la chaudière au fuel qui suce un max et un feu dans le poêle la veille au soir.

Le challenge est de jouir avant l’hiver prochain, d’une température confortable pour un sapiens occidental moderne, avec le minimum, voir aucun chauffage. Cela sous entend que la maison doit être terminée pour Noël 2013, en ayant pris soin d’appliquer les techniques de la maison passive et du bioclimatisme.

J’en reviens au titre, voici le terrain avant les travaux :

terrain avant travaux de terrassement, vu vers le nord

terrain avant travaux de terrassement, vue est

Il se trouve dans le pays Pagan, sur une bande cotière du nord Finistère. Vous remarquerez que la photo est truquée : en réalité, il n’y a presque jamais de nuage dans le ciel…

terrain avant travaux, vu vers l'est

terrain avant travaux, vue sud est

Un bon gros remblais de 2m en terre végétale sur la zone d’implantation de la maison, là, juste derrière le talus, nous a décidé à faire des fondations sur plots. Voilà pour la mise en situation. Bientôt, le terrassement commence … En tout cas sur ce blog, car en réalité, les plots sont déjà coulés à cette heure.

à plus,

Jérôme

La 15 tonnes débarque pour le terrassement

La bête de 15 tonnes vient de débarquer pour retourner le terrain. Je croyais qu’il s’agissait de tout niveler et gentillement arranger. Mais non ! C’est bien de tout retourner qu’il s’agit.

Pour commencer, dégagement de l’entrée pour pouvoir passer un camion qui doit arriver sous peu.

Pelle 15 tonnes à l'entrée du terrain

Pelle 15 tonnes à l’entrée du terrain

Le puits perdu, à peine creusé, aussitôt rempli, quel intéret ?

puis perdu

Puits perdu

Le nivelage du terrain nécessite d’enlever quelques cailloux. Par chance, aucun ne dépasse la capacité de levage de l’engin.

quelques rochers à dégager

Quelques rochers à dégager

Voilà, un beau stock de granit qui rendrait Obelix jaloux.

Accés enroché

Accés enroché

Rapidement, les plots sont creusés sur la partie térassée.

On termine les plots à la main

On termine les plots à la main

Les plots sont creusés

Les plots sont creusés

Une vue de l’accès par le haut du terrain, le tout stabilisé en tout venant et en arène granitique issue du puits perdu.

Accés terrassé

Accés terrassé

Pour terminer, des photos comparatives de l’avant et de l’après terrassement. Oui, comme je le disais, TOUT est retourné.

terrain avant terrassement

Terrain avant terrassement

Terrain après terrassement

Terrain aprés terrassement