Une nouvelle maison !!

Un troisième enfant est arrivé ! A cinq sous un toit abritant deux chambres, nous avons dû nous rendre à l’évidence : l’espace allait manquer rapidement avec ces trois électrons qui gravitent autour de nous. Agrandir aurait été laborieux et peu pratique. Nous avons décidé de vendre notre vieille petite maison rénovée en 2006.

Après avoir recherché des murs plaisants à restorer, l’idée de construire nous a traversé l’esprit et, jour après jour, séduit. C’est donc un abri neuf que nous aurons ; il nous faudra du temps et de l’huile de coude pour l’ériger, car se sera principalement de l’autoconstruction, mais nous pressentons que l’expérience est intéressante et que le jeu en vaut la chandelle. Et puis, il ne faut pas se leurrer, nous n’avons pas les moyens de nous offrir une maison clé en main, et encore moins une passive.

Et oui, car c’est décidé, ce sera une maison passive ! Passive dans la conception, pas dans la certification. Le bio-climatisme y aura sa place autant que possible.

Pourquoi passive ? Et bien, pour plusieurs raisons qui nous semblent de plus en plus évidentes et que nous mettrons peut-être en avant sur ce blog. Je ne serais pas là pour essayer de convaincre. Si ce genre d’habitat vous intéresse, vous avez sûrement déjà dû vous poser les questions du pourquoi et du comment ; et je ne vais pas pouvoir vous en apprendre beaucoup plus pour le moment que ce qui se trouve déjà sur le net.

Ce blog est là pour suivre l’évolution du chantier, et voir cette maison sortir de terre jour après jour.

Bon, c’est vrai, je ne pourrai sûrement pas m’empêcher, au fil des posts, de détailler ce concept de la maison passive / bioclimatique pour peut être en décider certains, et montrer qu’il peut être pertinent de ne pas toujours faire ce qu’il est coutume de faire .

A très bientôt,

Jérôme

Laisser un commentaire